Haut Potentiel

La notion de Haut Potentiel fait depuis toujours l'objet d'un débat animé, tant autour du terme utilisé que de la réalité qu'il recouvre. Certains préfèrent parler de surdoués ou, plus familièrement, de zèbres.  Grâce à l'imagerie médicale,  leur existence est aujourd'hui objectivée.   


Des personnes HP peuvent être très différentes. Les principales caractéristiques qui fondent véritablement ce profil se situent au niveau cognitif (et de la physiologie du cerveau), ce qui les rend difficiles à identifier.   Au niveau de leur façon d'être au monde apparaît généralement une très grande sensitivité et une vie émotionnelle très intense.


L'intérêt de savoir si  l'on fonctionne selon ce schéma particulier se pose différemment selon que l'on est un enfant ou un adulte. Le point central est  de rendre  notre rapport aux autres, à l'environnement et aux événements moins souffrant, plus mobile, et de contribuer à répondre à la question existentielle du "qui suis-je".


Mieux se connaître, savoir comment on fonctionne, s'offrir une possibilité de relecture du passé ou aborder différemment le présent, permet de diminuer les jugements négatifs que l'on peut se porter, et par là augmenter son estime de soi, mais aussi de changer sa façon d'appréhender l'environnement. Découvrir, enfin, ce qui nous relie aux autres et à l'humanité entière pour ensuite  pouvoir fonctionner de manière plus ajustée dans le monde, "en toute connaissance de cause", c'est-à-dire en redevenant acteur de sa vie, un être humain harmonieusement relié.



Il n'y a pas de plus grande joie que de connaître quelqu'un qui voit le même monde que nous. C'est apprendre que l'on n'était pas fou.


Christian Bobin